GEORGE CLOONEY - Confessions d'un homme heureux
Le 02-05-2003 19:47
 
GEORGE CLOONEY : "Je d?teste l'?chec" Pour son premier film en tant que r?alisateur, le com?dien a mobilis?, ? moindre frais, tous ses amis d'Hollywood. Son premier film comme r?alisateur sort en juin. Et comme tout ce que George Clooney touche lui r?ussit...

Il est loin le temps o? George Clooney passait quatorze heures par jour sur le plateau d'URGENCES, sous la blouse du s?duisant Dr Doug Ross ; c'?tait il y a dix ans d?ja ! Depuis, l'acteur, qui va f?ter ses 42 ans, a fait du chemin. Et pas uniquement dans les pages "people" des magazines qui aiment relater ses amours. Au cin?ma, George Clooney ne se contente plus de jouer la com?die : que ce soit comme producteur avec sa Soci?t? Section Eight, cr??e avec le r?alisateur Steven Soderbergh, ou comme r?alisateur, il affirme sa r?putation de grand profesionnel. Rencontre ? New York, ? quelques semaines de la sortie sur les ?crans fran?ais de "Confessions d'un homme dangereux" (le 11 juin en salle), sa premi?re r?alisation pour le cin?ma. TV Hebdo : "URGENCES est constamment rediffus? sur les petits ?crans du monde entier. En avez vous assez de voir le Docteur Ross ?" GC : "Je n'ai jamais crach? dans la soupe, et cela ne va pas commencer aujourd'hui. J'ai ador? tourner dans URGENCES et je ne suis pas parti en claquant la porte. Aujourd'hui, presque toute l'?quipe a quitt? l'h?pital de Chicago. Disons que j'ai ?t? le premier a avoir le courage de faire la transition vers le cin?ma. J'ai montr? l'exemple. La t?l?vision est un grand m?dia, mais il n'y a rien de pire que la routine, car cela tue la carri?re d'un com?dien. Il m'a fallu plusieurs ann?es pour ?tre tout ? fait cr?dible ? l'?cran dans un autre r?le que celui d'un m?decin." TV Hebdo : "Regrettez vous cette ?poque ?" GC : "Je regrette surtout mes copains du feuilleton. Anthony Edwards, Eriq La Salle, Noah Wyle, Julianna Margulies... Mes partenaires ?taient ?galement mes meilleurs potes ? l'?poque. Nous avons ?t? s?par?s par le travail et la vie, ce qui est dommage. J'essaie de rester en contact avec eux au moins par t?l?phone. Mais je pr?f?re leur ?crire, je suis rest? vieux jeu." TV Hebdo : "Comment r?sumer l'histoire de "Confessions d'un homme dangereux", que vous avez r?alis? ?" GC : "C'est l'adaptation du livre d'une star de la t?l? am?ricaine, Chuck Barris. Il a racont? que son travail d'animateur ?tait en fait une couverture pour la CIA, car il ?tait un agent secret charg? d'ex?cuter des gens. V?rit? ou mensonge ? Tout le film, joue sur cette ambigu?t?." TV Hebdo : Qu'est ce qui vous a pouss? ? passer derri?re la cam?ra ?" GC : "Cela faisait cinq ans que j'attendais le d?marrage de ce tournage. En fait, le projet appartenait aux studios Warner, qui pr?sentaient d'excellents r?alisateurs, mais il y avait toujours une bonne raison pour retarder la production. Au fil des ann?es, ils avaient d?pens? 5 millions de dollars en pr?paration. Les patrons de Warner ont pr?f?r? jeter l'?ponge pour ne pas perdre plus. Cette situation ?tait frustruante pour moi car je d?teste l'?chec. J'ai repris tout le travail du film et j'ai appel? d'autres producteurs. Il fallait le faire pour 30 millions si l'on voulait ?tre rentable. J'ai donc d?cid? d'?tre acteur mais ?galement r?alisateur, en jouant pour le minimum syndical. J'ai ensuite contact? tous mes amis c?l?bres pour leur demander de m'aider presque gratuitement : Julia Roberts, Drew Barrymore, Brad Pitt et Matt Damon... tous ont accept? sans aucune h?sitation." TV Hebdo : "Pourquoi vous ?tes vous obstin? pour monter ce projet ?" GC : "De ma vie, je n'avais jamais lu un aussi bon script, Charlie Kaufman est le meilleur auteur contemporain, et cela aurait ?t? terrible de ne pas porter cette histoire sur grand ?cran. C'est un g?nie. Ses r?cents longs m?trages sont de vrais chefs-d'oeuvres." TV Hebdo : "Julia Roberts a accept? de tourner pour 1 pour de cent de son salaire habituel de 20 millions. Cela sert d'avoir des amis qui sont aussi des stars..." GC : "Oui, Julia connaissait la raison de mon appel lorque je l'ai contact?e pour lui proposer le r?le de l'agent double Patricia. Sa r?ponse a ?t? : "On commence quand"? Brad Pitt et Matt Damon font une courte apparition, presque pour rigoler." TV HEBDO : "Confessions... ?voque ?galement le monde de la t?l?vision que vous connaissez bien..." GC : "Oui, j'ai grandi sur les plateaux de t?l?vision de la station r?gionale o? mon p?re travaillait ? Cincinnati. Quand j'?tais enfant, il m'emmenait ? ses c?t?s pour assister ? ses ?missions. A l'?ge o? normalement les gosses s'amusent avec des jouets, je touchais d?j? des cam?ras et des projecteurs." TV Hebdo : "Vous avez choisi un acteur presque inconnu, Sam Rockwell (Charlie et ses dr?les de dames) pour ?tre le h?ros de votre film. Pourquoi ce choix ?" GC : "Je me suis battu pour Sam, car il ?tait le meilleur com?dien pour ce r?le. D?s la premi?re audition, j'ai su qu'il serait "mon" Chuck Barris. on m'a donn? une liste de candidats plus c?l?bres, comme Johnny Depp et Keanu Reeves, mais j'ai tout fait pour engager Sam." TV Hebdo : "Cela vous plait-il d'?tre le patron sur un plateau" ?" GC : "C'est beaucoup de responsabilit?s, mais cela peut ?tre dr?le aussi. Je suis quand m?me l'un des rares hommes qui puissent donner des ordres ? Julia Roberts ! Nous nous connaissons bien et elle sait rire de mon attitude. Julia a apport? pas mal d'improvisation. C'est elle qui a choisi de l?cher le visage de Sam, par exemple. Je ne m'attendais pas du tout ? cela. J'ai aussi eu la chance que Julia s'entende ? merveille avec le cr?ateur des costumes. Elle a ador? porter des tenues extravagantes. l'arriv?e de Julia dans "Confessions d'un homme dangereux" est un moment intense. On sent que c'est une star ! A Hollywood Gilles Toucas

News lu sur urgences-la-serie.com